16h – 16h30 : Accélérez votre projet avec IGNfab – Appel à projets Agriculture, forêt, biodiversité

Vous avez un projet de service innovant en lien avec l’agriculture, la forêt et la biodiversité ? Assistez à la présentation IGNfab, l’accélérateur de projets de l’IGN pour découvrir tous les avantages à rejoindre ce dispositif d’accompagnement personnalisé, de mise à disposition de ressources, de données liées à la description du territoire et d’un réseau institutionnel.

Conférencier : Nicolas Lambert

9h30 – 10h : La guerre des Data aura-t-elle lieu ?

A la veille des grandes guerres, les nations belligérantes poursuivent une course à l’armement qui est stratégique pour l’issue du conflit à venir. Depuis plusieurs années, on observe une course à l’acquisition des données. Où nous mènera cette course ?
Sommes-nous en passe de connaître une guerre d’un nouveau genre, avec la Data pour munition ? Tous les ingrédients sont réunis :
les GAFA qui ont déjà engrangé une masse d’information inouïe ;
des entreprises qui tentent de tirer leur épingle du jeu dans cette économie de l’information ;
des états qui veulent protéger leurs citoyens ;
et des armes encore imparfaites qui laissent s’échapper des données sur internet.
En toile de fond, chaque acteur affine sa stratégie et cherche à développer la meilleure arme avec l’Intelligence Artificielle.

Lors de ce talk, nous ferons un état des lieux des forces en présence et des récents événements marquants sur le front. Nous verrons aussi que nous sommes tous les acteurs de cette guerre et que les belligérants se disputent notre attention et notre confiance pour nous enrôler dans leurs garnisons.

Conférencier : Mick Levy, Business & Decision

16h30 – 17h : Les 10 mauvaises façons de faire de l’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle donne des résultats et il faut lancer des projets ; mais pas n’importe comment. Les entreprises veulent être en avance par rapport à la compétition, mais ils oublient que l’intelligence artificielle est une technologie et non pas une fin en soi. Les développeurs, les mathématiciens, les ingénieurs, les managers veulent tous faire de la data science parce que c’est nouveau et intéressant, mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’années de formation et de travail pour passer que 20% de son temps à faire des modèles. Dans ce talk on regardera 10 mauvaises façons de traiter le sujet de l’intelligence artificielle en essayant de trouver les approches ayant des meilleures chances de réussite.

Conférencier : Andreea Dumitrascu, Zenika

13H30 – 14H00 : Comment faire une “demande CADA” d’ouverture de données ?

Au regard des nombreuses demandes de communication de documents administratifs (rapports, statistiques, codes sources…) effectuées en tant que journaliste pour Next INpact, je voudrais proposer un petit “cours pratique” destiné à tous ceux qui voudraient tenter l’aventure. Ou à tous ceux qui voudraient que je leur fasse part de mes retours d’expérience sur ce sujet (ou autres précisions d’ordre juridique/politique sur ce dossier).

Conférencier : Xavier Berne, Journaliste pour le site Next INpact, spécialisé dans l’Open Data et la transparence

17H15 – 18H15 : It rains cats and dogs : Corrélation ou causalité ?

“Les ventes ont augmenté suite à la campagne de pub DONC la pub a été efficace”… Voici un des pièges fréquents dans lequel on tombe quand on analyse des données en général, et à plus forte raison des résultats de machine learning ! Heureusement, une cartographie du monde de la modélisation nous aidera à comprendre rapidement le danger qu’il y a de tirer des conclusions causales avec des données observationnelles. Mais nous prendrons tout de même le risque de nous y aventurer en réalisant collectivement un modèle issu d’une enquête marketing aux résultats quelques peu inquiétants…

Conférencier : Emmanuel Keita, SUNDiATA

14h – 14h30 : L’Internet des objets (IoT) en santé : Les étapes à franchir pour éviter l’effet gadget

Une « bonne santé », c’est que nous nous souhaitons prioritairement lors de traditionnels vœux de nouvel an. C’est est en effet une priorité ; « 81 % des français placent la santé en tête de leurs préoccupations » (sondage BVA-Domplus). Toutefois, l’équilibre financier de ce marché est mis à mal. En 2015, la dépense courante de santé, c’est-à-dire la somme de toutes les dépenses engagées par les financeurs publics et privés pour la fonction santé, s’élevait à 256,9 milliards d’euros, soit 11 % du produit intérieur brut (PIB) contre 7% en 1985. Entre 1950 et 2015, les dépenses de consommation de soins et de biens médicaux ont triplé et la part de dépenses dans le PIB a pris 2 points durant les 10 dernières années. Dans ce contexte, l’Internet des Objets (IoT) apparaît comme une opportunité technologique pour venir fluidifier et améliorer le dispositif de soin. La demande des Français en matière de E-santé est forte : « 43% des français déclarent utiliser une application liée à la santé ou au bien être sur leur smartphone »1. Pourtant la durée moyenne d’utilisation d’un objet connecté était seulement de quelques mois en 2015. La notation des applications n’est que de 4,7/10. Il est donc important d’identifier la manière d’appréhender ces nouvelles technologies et de les mettre à la disposition de l’évolution du parcours santé, incluant Prévention et Soin.

Conférencier : Laurence Al Neimi, Wavestone

10h – 10h30 : Le collaborateur augmenté ou comment l’intelligence artificielle transforme les façons de travailler

Verteego, société technologique spécialisée dans les solutions d’intelligence artificielle, propose une présentation des derniers cas d’usage de l’intelligence artificielle au service du collaborateur de demain. Dans un contexte industriel concret d’activité de centre de support (call center), Verteego a œuvré pour mettre en place des agents intelligents permettant d’apporter plus de transparence et une meilleure disponibilité du support IT aux utilisateurs tout en soulageant les équipes de support. Véritable innovation sectorielle, la numérisation intelligente du processus s’intéresse tant aux enjeux d’usage que à l’automatisation de tâches. Pour cette conférence Quickie, Verteego proposera de passer en revue les enjeux de l’IA dans nos façons de travailler et plus spécifiquement d’effectuer une démonstration de solutions concrètes mises en place tout en décryptant de façon pédagogique les langages/technologies. En résumé, 25 min pour tout comprendre de l’intelligence artificielle appliquée au travailleur de demain.

Conférencier : Clément Guillon

14h45 – 15h45 : Data Storytelling et pilotage opérationnel, retour d’expérience SNCF Gares & Connexions

Le Data Storytelling, c’est l’histoire de la donnée racontée pour les directions opérationnelles.
Comment un outil de dataviz permet d’assister les décisions aux différents niveaux de l’entreprise (directions métiers, direction général, opérationnels) ?
Retour d’expérience des acteurs (Client / Editeur/ Intégrateur) ayant participés à la réalisation d’applications de data storytelling.”

L’Editeur sera Toucan Toco, Le Client SNCF Gare et Connexion, Talan en intégrateur.

11H15 – 11H45 : Secteur retail : Prédire les ventes quotidiennes du site e-commerce pour optimiser la chaine logistique et piloter en temps réel la performance des opérations commerciales

Retours sur le Projet Daily Forecast : A partir d’un plan d’animation marketing (promo / campagnes CRM / …) à venir, des navigations sur le site internet et des données transactionnelles (commandes) des années passées, nous sommes en capacité de prévoir le chiffre d’affaire qui va être réalisé sur le site internet dans les mois à venir et permettre l’estimation du volume de commande et du nombre de produits qui vont être vendus. Ceci pour permettre 2 choses : La 1ere pour les équipes de la supply chain (entrepôt qui prépare les commandes) afin de dimensionner le nombre personnes nécessaires pour préparer et expédier les commandes sans exploser les délais de livraisons (qui génèrent de l’insatisfaction et du SAV). Le 2nd pour les équipes marketing afin de leur permettre de suivre l’atteinte estimée des objectifs de CA qu’ils ont à réaliser chaque mois.

Conférencier : Caroline Jarry de Avisia Ouest, cabinet Data Centric basé à Nantes