Data actus - Semaine 15

Les données de réservation des hôtels victimes d’une faille

En étudiant le processus de réservation de près de 1500 hôtels à travers le monde, le spécialiste de la sécurité Symantec a identifié une faille chez la majorité des acteurs : les adresses emails et surtout les numéros de réservation des clients seraient visibles en clair par les pirates, et ce pour 67% des hôtels. Ces deux informations permettent ensuite de consulter directement sur le site de l’hôtel les noms, prénoms, numéros de téléphone des clients, voire les adresses postales et les informations des documents d’identité saisies lors de la réservation. Pour en savoir plus sur les failles inhérentes aux systèmes de réservation, consultez l’article de Presse-citron :  

Article : Les emails de confirmation d’une réservation d’hôtel peuvent compromettre la sécurité des données du client.

L’essor de la recherche vocale dans l’utilisation d’internet

Ces dernières années l’essor des assistants personnels et de la reconnaissance vocale a changé la manière de naviguer des utilisateurs. L’adoption croissante de ce mode d’échange avec internet force les algorithmes à être toujours plus performants, pour fournir des informations de qualité à travers une réponse unique. Il devient donc primordial pour les marques d’optimiser leurs bases de données, en les organisant de manière claire et compréhensible. L’enjeu réside alors dans les opérations de maintenance et de mise à jour de ces données sur l’ensemble des bases de données et sites internet qui les exposent.

Article : Recherche vocale : un enjeu pour les marques à l’heure de l’intelligence artificielle

L’assemblée nationale approuve la nouvelle taxe “GAFAM”

Les députés de l’assemblée nationale ont voté et approuvé la taxe “GAFAM” ce 8 avril. La taxe ne s’applique pas qu’aux 5 entreprises pionnières auxquelles l’acronyme fait référence puisqu’elle vise toute entreprise exerçant une activité numérique “créant de la valeur grâce aux internautes français”. Avec cette nouvelle taxe, la France espère récolter 400 millions d’euros en 2019. Pour le moment, la France est le seul pays d’Europe à accepter un tel projet. Elle compte bien ouvrir la voie à ses voisins, avec l’appui de l’Espagne qui propose actuellement un texte équivalent. Découvrez les détails de l’instauration de cette taxe dans l’article du Siècle digital :

Article : L’Assemblée nationale vote la taxe « GAFAM », à quoi faut-il s’attendre ?

Fermer le menu